VI . Le confort moderne !



 
 
 
 

Le confort moderne s'installe  petit à petit, et en 1935, les habitants de la commune voient arriver avec satisfaction l'électricité :fini, les bals à la lampe à pétrole ! Les ouvriers, qui venaient du Midi, ont réalisé les travaux sur une seule et même période, du moins en ce qui concerne l' installation des lignes. L'arrivée du courant s'est étalée un peu, jusqu'en 1937.

 
Vue sur l'entrée d'Ars
vers 1968
Photo prise du même
endroit, en avril 1999
Photo prise du même endroit, en juillet 2003
après l'enfouissement des lignes

 
 
L'eau courante fait son apparition en 1973, sous le mandat de maire de Fanton, et grâce à l'intervention du conseiller général Mr Lefaure, marchand de vin, de Saint-Michel-de-Veysse. Mais tous les villages ne sont bien évidemment pas desservis en même temps. Le bourg a été équipé tôt. À Grandessard, l'eau est amenée en 1975. Au Châtelard et à Quéraud, les derniers villages équipés, c'est en 1976.

 
 
  Le téléphone, lui aussi, s'est fait assez désirer par endroit. Eugène Chillot, négociant en bois, l'a eu dès 1930, et les habitants de Védignat se sont cotisés  pour en avoir un, public,  au village, chez Georges. En fait, les deux  premières installations sont longtemps restées les deux seules ! Les autres téléphones publics ont été posés vers 1950, comme à Ars, à la poste et chez quelques particuliers. 
À Villesauveix, il arrive vers 1958 ; à Voutouéry, en 1960, chez Mme Bussière ; au Châtelard, chez Mr Dayras. Mais il n'y en avait ni à Quéraud, ni à Conchas, entre autres. 
    Il ne faut pas croire que les gens considéraient toujours le fait d'avoir le téléphone public chez eux comme un avantage : au contraire, certains y voyaient une contrainte, car ils devaient "surveiller" le temps de communication pour faire payer leurs voisins, et bien sûr, étaient dérangés par ceux qui voulaient appeler. D'un autre côté, celui qui hébergeait le téléphone ne payait pas ses propres communications: c'est pourquoi d'autres se battaient pour le recevoir chez eux!
   Chez les particuliers, le téléphone privé a commencé à se répandre vers 1975. Mais le délai entre la demande et l'installation pouvait dépasser un an !

 
Accueil Histoire
Époque Précédente
Époque Suivante