Les travaux de rénovation de l'église

Pour voir l'avancement des travaux, cliquez ici.

Les travaux concernant la restauration générale de l'église ont débuté le 29 mai 2007. Le chantier va durer au total quinze mois, du 29 mai 2007 au 29 août 2008, et est découpé en quatre phases (photos ci-dessous).

- Phase 1 :
Du 29 mai 2007 au 21 décembre 2007 : restauration du clocher.

- Phase 2 :
Du 3 septembre 2007 au 29 février 2008 : restauration extérieure de la nef.

- Phase 3 :
Du 24 décembre 2007 au 3 mai 2008 : restauration intérieure de la nef (travées 1 à 3).

- Phase 4 :
Du 25 mars 2008 au 29 août 2008 : restauration intérieure de la nef et du choeur (travées 4 et 5).

Panneau d'informations fixé sur l'église.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Financement :

Le coût total des travaux est de 850 900,00 €.

Subventions :
D.R.A.C. : 510 540,00 €
Conseil Général : 124 504,60 € 
Conseil Régional : 71 145,48 € 
Association pour la Sauvegarde de l'Eglise d'Ars :  25 000,00 €
Total : 731 190,08 €

Financement propre commune : 119 707,92 € 

Un emprunt a été réalisé pour financer ces travaux : 120 000,00 € au taux de 3,58 % sur 15 ans.
Les annuités constantes s'élèvent à 10 372,00 €, capital et intérêts confondus.

Le conseil municipal remercie très sincèrement toutes les personnes qui, par leurs dons, leur participation aux concerts, ainsi qu'aux diverses manifestations organisées par l'Association de Sauvegarde, ont permis de récolter la somme qui a été remise par cette dernière.

  

Cette église est, rappelons-le, classée "monument historique".




Les travaux sont terminés.

La  nef vue de l'entrée
La nef vue de l'autel
La nef vue du balcon
La charpente de la nef
L'autel
Les pièges à sons
Un modillon
Le bras du transept
La porte
L'escalier du clocher
La charpente du clocher
Le bâti supportant les cloches
Julie et Emilie ont retrouvé leur place
Le mécanisme d'entraînement des clochesL'intérieur du clocher vu d'en haut


Mai-juin 2008

Un matin en levant les yeux, on a eu un choc ! Sous prétexte de paratonnerre et de cuivre, conducteur électrique, on nous a changé notre beau coq contre celui-ci, fort clinquant, et dénué d'anecdotes !
Heureusement, l'architecte des bâtiments de France a fait rectifier cette grossière erreur, et a rendu à Ars ce qui lui appartenait !
Seule la pointe reste en cuivre.
L'église sans son échafaudage...
Elle retrouve sa majesté !

Février 2008
   

Le coq a reçu un coup de jeune !
Pour en savoir plus, cliquez sur la photo !
Le clocher est recouvert en bardeaux de chataîgnier. La toiture de la nef est en cours de réfection.




La nef en cours de restauration
La charpente du clocher révisée Les murs du clocher consolidés et rejointoyés
Pour voir les cloches de plus près, cliquez sur la photo !
Le plancher du clocher est refait.




Août 2007


L'échafaudage est monté ; le clocher est découvert. 



2002


L'église, avec le cerclage autour du clocher.
Double cerclage pour maintenir le tout...
 ... en attendant le début des travaux, en accord avec l'architecte des bâtiment de France.




Le clocher avant les consolidations.

 
  L'église allait très mal. Le clocher menaçait de s'effondrer, les toitures et les murs avaient besoin d'être consolidés. "L'Association pour la Sauvegarde de l'Eglise d'Ars" a donc été créée, pour essayer de réunir des fonds. Stands à la foire-brocante, repas, concerts, ... ont été organisés, et les bénéfices récoltés ont été donnés à la mairie pour aider au financement (25 000 €).
 
   
 L'église
Les cloches Arstualités

 
Accueil
Histoire
Architecture
Trésors
Légendes
Recettes
locales
Comité des fêtes
 Villages 
Le Verger
Liens
Nous écrire